Cliquer ici pour accéder aux photos liées au chateau

Retour à la liste des châteaux du département "Ain"

Groslée

Le territoire est situé sur les pentes Ouest de la montagne de Tantaine, entre celle-ci et le Rhône, il est arrosé par le petit ruisseau du Nant de Groslée.

A l’emplacement de Groslée s’est élevée une ville romaine d’une certaine importance, un aqueduc lui amenait les eaux du lac de Crotel. Dans la gorge de Vareppe, on pouvait lire sur un rocher une inscription mentionnant le fait : « Agrippa Montanus, intendant des chemins, a amené les eaux du lac. L. Varus Lucanus les a dirigées. »

La ville détruite, on ne sait à quelle époque, reparut au XIIIe siècle ; un magnifique château fort, aujourd’hui ruiné, dominait le village. Ses seigneurs étaient légendaires par leur orgueil et leur insolence, leur devise était : « Je suis Groslée ». Henri IV y reçut une hospitalité vraiment princière, il y festoya joyeusement, causa avec esprit et se moqua même de son hôte qui était contrefait.

Le dernier propriétaire, au moment de la Révolution, de Barral, marquis de Montferrat, vendit le château à quatre paysans avec l’obligation de renverser tours et murailles. Tout disparut : objets d’art, archives, livres, collections d’armures, etc.


Sources:

Archives-numerisees.ain.fr

Posté le 17-11-2013 12:36 par Jimre