Bouligneux

Cliquer ici pour accéder aux photos liées au chateau

Retour à la liste des châteaux du département "Ain"

Origine de Bouligneux


La seigneurie de Bouligneux appartenait en 1280 à Vaucher de Commarin qui la vendit en 1290 à Henri de Villars.

En 1402, Bouligneux se trouve en Bresse Savoyarde hors de la Principauté de Dombes, exceptée la ferme de La Suisse.

Au XVIIe siècle, Bouligneux est un comté et comprend 27 métairies.


Source:

- site  LaDombes.free.fr

Posté le 25-01-2012 14:24 par Jimre

Bouligneux

 

Les premières fondations du château de Bouligneux, aujourd'hui inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, ont été posées au début du XIVe siècle, sur ordre de Girard de La Palud. sa forme primitive, le château de plan carré était flanqué de quatre tours reliées par des courtines  et ne comportait qu'un seul corps  de logis à l'est. La tour circulaire que vous pouvez admirer devait être l'ultime lieu de repli en cas d'assaut extérieur. Contrairement aux tours carrées, la tour ronde offrait un angle de tir plus large et une meilleure résistance à l'artillerie. Elle permettait aux assiégés d'atteindre plus aisément leurs assaillants positionnés aux pieds des courtines, en visant au travers des « meurtrières » et des « bouches à feu ». Etabli sur un tertre artificiel entouré d'un étang, l'accès au château se faisait par un pont-levis. L'aspect architectural imposant de cet édifice démontre son caractère défensif.

L'étang qui protégeait le tertre a été en partie asséché lors de la construction de la route qui longe le château.

Si le plan général du château est resté le même depuis la construction, des modifications ont cependant été apportées au XVI - XVIIe siècle avec l'ajout de deux ailes s'appuyant sur les courtines et l'élévation d'une galerie à arcades. A la Révolution, les tours symboles seigneuriales sont diminuées à la hauteur des bâtiments mais le château n'est pas détruit, la municipalité ayant décidé de l'utiliser comme ferme et grenier à grain. Enfin, en 1905, le rempart ouest est abattu.

Propriété de la famille de La Palud pendant plus de quatre siècles, le château est aujourd'hui privé et il appartient au comte de Villeneuve-Esclapon.

Article rédigé d'après les panneaux situés près du château et d'après un article de la revue Lyon Découverte de 2003 rédigé par Stéphanie Pioud.

 

Posté le 18-06-2009 20:33 par Jimre