Cliquer ici pour accéder aux photos liées au chateau

Retour à la liste des châteaux du département "Drôme"

Grignan

Grignan, au cœur de la Drôme provençale possède un château millénaire qui a évolué au gré des époques.

Une forteresse médiévale à vocation militaire:

Mentionné dès 1035, l’édifice appartient à la famille des Adhemar de Montélimar. Il est bâti sur un plateau rocheux bordé de hautes parois verticales. Il est alors composé d’un logis seigneurial, de la chapelle Saint Romain et d’éléments défensifs : une cour fermée protégée par des tours d’angle, un châtelet d’entrée et une poterne.

La basse-cour renferme tout ce qui compose la seigneurie banale à savoir une citerne, des réserves à céréales, un tinel, salle basse réservée aux domestiques, des étables, une cuisine, un four à pains.

Un château de la Renaissance:

Le château est alors transformé en château d’agrément. A la fin du XVe siècle, Gaucher d’Adhemar double le corps de logis, fait construire la grande galerie et l’entrée principale donnant sur la cour du puits. Son fils Louis Adhemar, gouverneur de Provence et ambassadeur à Rome, réalise les travaux les plus novateurs : collégiale Saint Sauveur coiffée par les grandes terrasses, façades Rennaissance accompagnant la modernisation du bâtiment.

Le palais classique:

Au XVIIe siècle, le comte François de Grignan, gendre de la marquise de Sévigné, poursuit la transformation en réalisant de grands travaux intérieurs : vestibule d’entrée ouvrant sur la cour d’honneur. Avec le soutien de ses frères archevêques d’Arles et évêque de Carcassonne, il entame la réalisation, inachevée, d’une nouvelle façade pour l’aile des prélats.

La destruction et l’abandon:

A la Révolution, le mobilier du château est vendu, les façades et les toitures sont abattues et les matériaux dispersés, suite à l’abandon et aux pillages du château.

En 1838, le grignannais Leopold Faure acquiert l’édifice et entreprend les premiers tarvaux de sauvegarde du site. Mais le propriétaire suivant Boniface de Castellane revend des éléments architecturaux encore en place comme des gargouilles, des cheminées, des vases d’ornement…

Le château reconstitué:

Le château est racheté par Marie Fontaine, qui entreprend entre 1913 et 1931 de grands travaux, le sauvegardant ainsi de la ruine. Soucieuse de réaliser une reconstitution historique, elle restaure les volumes, l’organisation du lieu et les décors selon les époques antérieures. Notamment elle respecte malgré quelques modifications les grands principes de la composition de la façade sud.

Le château est acquis par le département de la Drôme en 1979. Il devient monument historique et un musée de France ouvert au public, offrant toute l'année une riche programmation culturelle.


Sources:

-  Plaquette présentant Grignan.

Photos:


- Jimre (2013)

Posté le 03-11-2013 17:45 par Jimre


  • - Cette galerie d'images charge des photos en nombre et en taille variable. Veuillez patienter jusqu'à la fin de leur téléchargement afin de les afficher.
  • - N'hésitez pas à cliquer sur une image réduite, vous pourrez ainsi afficher une photo de plus grande résolution.
  • - Il est possible de lancer un diaporama de cette galerie de photos en lançant la lecture grâce à ce bouton : .
  • - Les boutons + et - permettent de régler la vitesse du diaporama et il est possible de le mettre en pause.
  • - Les boutons next et previous permettent de changer d'image, en affichant respectivement l'image suivante ou l'image précédente.