Rochechinard

Cliquer ici pour accéder aux photos liées au chateau

Retour à la liste des châteaux du département "Drôme"

Rochechinard

Nous vous présentons une vidéo aérienne de Rochechinard,  tournée par Sébastien Pellissier.

N'hésitez pas à aller faire un tour dans notre playlist Rhône Médiéval pour voir nos autres vidéos ainsi que sur la playlist "Les Invités de Rhône Médiéval" pour voir des vidéos réalisées par d'autres personnes sur la même thématique...


Bonnes visites, réelles ou virtuelles 8;-))

Posté le 11-04-2021 20:32 par Jimre

Rochechinard

Rochechinard, cne du con de Saint-Jean-en-Royans.

- Rochechinart, de Ruppe Chinardo, 1174 (Cart. de Léoncel, 24). 

- Castrum Rupis Sinardi, 1265 (ibid., 218) 

- Rochechinart, 1266 (Inv. des Dauphins, 1706). 

- Castrum de Rupe Chinart, 1268 (ibid., 232). 

- Castrum Ruppis Chinardi, 1272 (ibid.) Rochichinart, 1450 (D'Hozier, V, 340).

Avant 1790, Rochechinard était une communauté de l'élection et subdélégation de Valence et du bailliage de Saint-Marcellin, formant une paroisse du diocèse de Valence Capella Ruppis Chinardi, XIVe siècle (Pouillé de Valence), 

Cura Rupischinardi, 1540 (rôle de décimes), dont les dimes appartenaient au curé.

Au point de vue féodal, Rochechinard était une terre qui, démembrée du mandement de Saint-Nazaire-en-Royans en 1317, fut alors donnée par les Dauphins aux Curtel, puis cédée eu 1367 aux Alleman, en échange de leurs droits sur la terre de Saint-Thomas. 

Deux cents ans plus tard (1540), cette terre fut acquise par les Mosnier, qui la vendirent vers 1560 aux Barral, et ces derniers en ont été seigneurs jusqu'à la Révolution.

Cette commune fait partie du canton de Saint-Jean-en-Royans depuis 1790.

La population de la commune de Rochechinard qui était, en 1688, de cohabitants, comprenait, en 1789, 90 chefs de famille.

Le mandement de Rochechinard, Mandamentum Rupis Chinardi, 1308 (arch. des Bouches-du-Rhône, mss. de Chantelou) avait la même étendue que la concurrence de ce nom.


Source:

- Dictionnaire topographique du département de la Drôme par J. Brun-Durand trouvé sur Gallica.fr


Posté le 10-04-2021 14:04 par Jimre

Histoire de Rochechinard


Cet article reprend, avec l'aimable autorisation du Webmaster du site chateau.rochechinard.free.fr,  leur page "Historique" écrite par Josselin Derbier, historien et archéologue. Nous vous conseillons de vous rendre sur leur site pour en apprendre davantage sur le château, la légende de Zizim , le blason  et voir d'autres photos et shémas du site.

Château de Rochechinard

Le nom de Rochechinard apparaît pour la première fois dans le cartulaire de l’abbaye de Léoncel en 1174.

Les lieux appartenaient alors à un membre de la famille des seigneurs du Royans : Guidelin descendant d’Ismidon, « prince ».

Arnaud Guélin, son petit fils, seigneur de Rochechinard et Beauregard, vend sa terre en viager au Dauphin Guigues VII en 1250.

Mauvaise affaire car en 1275 Arnaud vit toujours... Vers 1280 et jusqu’en 1318 la terre de Rochechinard est annexée au mandement de Saint-Nazaire.

En ce début de XIVème siècle le dauphin Jean II donne la seigneurie de Rochechinard à Girin Curtet, écuyer de son frère pour ses bons et loyaux services.

Ce dernier cède ses droits sur le château en 1340 à Aymar Ier Allemand de Beauvoir.

S'appuyant sur une carrière exemplaire de châtelain delphinal Aymar Allemand sut élever sa famille du rang de simple chevalier à celui de seigneur haut justicier.

C’est à elle que l’on doit la plupart des aménagements du château et la venue d’un prince ottoman.

Les Allemand de Rochechinard font partis d’une des familles dauphinoise les plus prolifiques.

En 1455 les différentes branches de la famille se réunissent pour prêter un serment d’entraide mutuelle, ils sont alors 26 seigneurs et ecclésiastiques à porter le nom d’Allemand, réunis par Siboud Allemand de Séchilienne, évêque de Grenoble.

Parmi les représentant de la branche de Rochechinard, deux frères eurent dans la seconde moitié du XVe siècle une destinée peu commune : Charles (v1435 - 1512), chevalier de l’ordre de Saint Jean de Jérusalem, grand prieur de Provence et Antoine (v1435 - 1493), évêque de Cahors (Lot).

Les Allemand de Rochechinard perdent leur puissance à la fin du XVe siècle, avec plusieurs successions difficiles, dont celle de Barachin mort au siège de Novare (Italie) en 1495.


La famille Allemand garde Rochechinard jusqu’en 1547, date à laquelle Gabriel Allemand, seigneur de d’Éclose et Demptézieu vend sa terre à Claude Mosnier, maître de la Monnaie à Romans.

Cette famille de roturiers, originaire de Lyon, sera annoblie par cet achat de terre noble et porteront désormais le nom de « Mosnier de Rochechinard ».

Pendant les guerres de religions la famille reste fidèle au roi et à la religion catholique en assurant le maintien d’une garnison au château de 1572 à 1590.

Cette dernière passera de 4 à 40 hommes, non sans difficultés financières.

Claude Mosnier et ses fils mènent une guerre d’escarmouches depuis leur nid d’aigle.

En 1586 l’ennemi tente de prendre le château par surprise en faisant exploser de nuit un « pétard » contre la porte d’entrée, mais l’assaut est repoussé.

Pour son zèle Roman Mosnier fut en 1588 nommé consul de Romans.

A partir du XVIIe siècle la famille Mosnier réside moins à Rochechinard.

L’histoire bégaie et la famille Mosnier va disparaître avec des problèmes de succession.

Car en 1690 Alphonse Mosnier, seigneur de Rochechinard, capitaine du régiment de Villepion meurt au siège d’Huningue ne laissant aucun héritier direct.

Puis c'est la fin du système féodal et la naissance d'une commune.

Début du XVIII, la commune compte à peine plus de 300 habitants.

Puis après le boom démographique du XIXe,la commune fait face à l'exode, elle compte aujourd'hui 118 habitants et se tourne tout naturellement en plus de ces activités rurales, vers le tourisme.

La création d'un musée, de gites et des activités culturelles et sportives permettent à la commune de Rochechinard d'aborder plus sereinement le XXI siècle.

                                                                                                                       Article de Josselin Derbier.


Photos:

- Jimre (2008, 2021)

Posté le 20-03-2012 11:13 par Jimre