Chatillon En Diois

Cliquer ici pour accéder aux photos liées au chateau

Retour à la liste des châteaux du département "Drôme"

Chatillon en Diois

Châtillon-en-Diois, ch.-l. de con arr. de Die. 

- Castrum Castillione, Territorium Castillionis 1321 (Cart. de Die, 138). 

- Chastillon en Dyois, 1538 (arch. de la Drôme, E 2073). 

- Chastillon, 1644 (vis. épisc).

Avant 1790, Châtillon-en-Diois était une communauté de l'élection de Montélimar, subdélégation de Crest et du bailliage de Die, formant une paroisse du diocèse de Die Cura Castilonis, 1576 (rôles de décimes).

Son église, dédiée, à saint Nicolas Capella Sancti Nicolai Castillionis, 1509 (vis. épisc). Ecclesia .Castilionis 1516 (Pouillé de Die) dépendait du prieuré de Guignaise (voir ce nom), à qui appartenaient les dîmes et dont le titulaire présentait à la cure.

La terre, qui était du fief de l'église épiscopale de Die, dont les droits sur le château de Châtillon furent confirmés en 1178 par l'empereur Frédéric Ier, appartenait de temps immémorial aux Isoard d'Aix, héritiers des comtes de Diois, et passa en 1246, par mariage, aux princes d'Orange de la maison de Baux, qui vendirent en 1321 cette terre aux évêques de Die. 

A part une aliénation de près d'un demi-siècle (1586-1635) au profit des La Tour-Gouvernet, ces évêques ont été seigneurs de Châtillon jusqu'en 1789.

En 1790, Châtillon devint le chef-lieu d'un canton du district de Die, comprenant Aix, Châtillon-en-Diois, Laval-d'Aix, Menée ou Treschenu, Molières et Saint-Roman.

Depuis la réorganisationde l'an VIII, ce canton comprend les communes de Bonneval, Boulc, Châtillon-en-Diois, Creyers, Glandage, Lus-la-Croix-Haute, Menglon, Ravel, Saint-Roman et Treschenu. 


Source:

- Dictionnaire topographique du département de la Drôme par J. Brun-Durand trouvé sur Gallica.fr


Photos:

- Jimre (2017)



Posté le 10-04-2021 12:47 par Jimre