Cliquer ici pour accéder aux photos liées au chateau

Retour à la liste des châteaux du département "Gard"

Chusclan-Gicon


Le site de Gicon, point culminant de la commune de Chusclan, servait selon toute probabilité, de plate-forme à signaux permettant de communiquer avec les autres points hauts de la région : Sabran, le Camp de César à Laudun, le castellas de St-Victor-la-Coste, et d'autres. De l'autre côté du Rhône, on peut apercevoir Mornas. Un fortin domine le chemin qui mène droit au Rhône, accès principal à Gicon, que St-Louis emprunta. L'occupation de Gicon est probablement préhistorique (siège d'une des sept tours à feu Celtes). Gicon domine le passage antique du gué de Carmignan. L'oriflamme (rouge bordé de bleu) reconstitué en 1992, serait une référence à l'existence d'une tour à signaux à feu plus ancienne. Les murailles Nord-Est, Nord et Ouest formant support à une terrasse peuvent être d'origine Celte avant de traduire une occupation Romaine.

Un plan de restauration, mis en place par les Amis de Gicon, permit de sauvegarder trois bâtiments paraissant moins abîmés, de dégager l'accès du Château et de prévoir des mesures de sécurité nécessaires pour les promeneurs qu'on y rencontre.

La porte d'entrée est à l'Est ; la calade intérieure d'époque romaine a été retrouvée intacte sous les décombres. A droite de l'entrée, un grand bâtiment : la domum fortem ou maison forte construite au début du 14e siècle en 1312  par Guillaume de Saint Just avec la permission de Philippe le Bel sous condition qu'ele soit rendable à toute réquisition.

Le déblaiement de la citerne a permis de découvrir une pierre tombale romaine du 2e siècle. Dans l'épaisseur du mur Nord, un escalier menant à l'étage qui devait être le Tribunal et les bureaux.

La Tour Ouest domine la grotte. La construction du Donjon est située entre 1200 et 1260, d'après les fondations retrouvées. Le bâtiment sud accolé au donjon est de construction plus récente. La tour de garde Est comportait au moins deux étages. Les bâtiments seigneuriaux Est font l'objet d'un 2e plan de restauration ainsi que la reconstruction du mur d'enceinte et la Fermeture de la grotte.

Sur les lieux, une multitude de panneaux ont été mis en place (à la demande de la Cave Coopérative, propriétaire) afin de guider au mieux les visiteurs.

Au pied du Château, une antique chapelle dédiée à Ste-Madeleine, qui existait depuis longtemps et qui a été plusieurs fois restaurée au cours des temps. De nos jours, dégagée, au milieu d'un enclos qui la met en valeur, elle est toujours lieu d'un pèlerinage qui se déroule le 3e dimanche de Juin. Après une messe, dite en provençal, les pèlerins se retrouvent autour d'un repas, dans une ambiance chaleureuse et conviviale.


Sources

- Site Gard Provençal

- Châteaux et forteresses du midi de Domminique Dieltens, éditions Loubatières.

Photos

- Jimre (2008)

Posté le 10-11-2012 10:27 par Jimre


  • - Cette galerie d'images charge des photos en nombre et en taille variable. Veuillez patienter jusqu'à la fin de leur téléchargement afin de les afficher.
  • - N'hésitez pas à cliquer sur une image réduite, vous pourrez ainsi afficher une photo de plus grande résolution.
  • - Il est possible de lancer un diaporama de cette galerie de photos en lançant la lecture grâce à ce bouton : .
  • - Les boutons + et - permettent de régler la vitesse du diaporama et il est possible de le mettre en pause.
  • - Les boutons next et previous permettent de changer d'image, en affichant respectivement l'image suivante ou l'image précédente.