Cliquer ici pour accéder aux photos liées au chateau

Retour à la liste des châteaux du département "Loire"

Saint Victor sur Loire

Les pierres à bassin creusées artificielles au hameau de Condamine et les murets de pierre sèche du plateau de la Danse attestent d'une occupation ancienne des lieux. Le village domine la vallée encaissée de la Loire et offre un beau point de vue sur Chambles et Essalois, de l'autre coté du fleuve.

Une route permettait de relier Lyon à saint Victor sur Loire par Tarare et Francheville.

La première mention écrite du lieu remonte au XIe siècle et concerne l'église romane Saint-Victor, donnée par l'archevêque de Lyon Hugues de Die à l'abbaye de Conques-en-Rouergue vers 1097-1106 et restituée vers 1121-1125.

Le village et la châtellenie de Saint-Victor sont mentionnés, en 1173 dans la "permutatio" réalisée lors de la séparation des comtés du Lyonnais et du Forez. Suite à cet acte, Saint-Victor fit partie d'une enclave, dans les terres de Guy II, directement dépendante du chapitre de Lyon, aux confins du Jarez et du Forez, qui comprenait Saint-Victor-sur-Loire, Saint-Genest-Lerpt et Villars. Cette enclave est finalement rendue au Forez en 1278.

Au XIIIe siècle, le "Chastel de Saint-Victor sur Loire" décrit l'ensemble du bourg fortifié avec son château et ses remparts, dominant les vallées de la Loire et du Lizeron.

Pendant la guerre de Cent Ans le village se fortifia autour de son château.

En 1564 fut dressé le procès-verbal de l'état des biens appartenant au Roi situés sur le territoire de la Seigneurie de Saint-Victor et aussi pour examiner les droits, revenus, fiefs et "commodités" dont ladite Seigneurie jouissait. Cet état des biens du Roi nous éclaire sur la configuration du village et son importance.

"Le lieu de Saint-Victor consiste en un chasteau clos, de murailles garni de deux tours, l'une d'un côté de vent, l'autre de bize sans couverture, l'une desquelles sert de prison ; le chastel est environné de fossés, et il y a un petit pont de pierre pour entrer au dit chasteau, dans lequel il y a une maison découverte où il n'y a que peu de traversiers à l'haut étage et une cheminée tendante à ruyne et une petite tour carrée ouverte, joignant à ladite maison qui ne sert de rien et auquel chasteau y a deux portes ou entrées ;

Et dans le dit chasteau y a dix-neuf maisons, sans en icelles comprendre la maison du prieur du chastellet, la maison du curé dudit lieu et la maison de la confrérie du Saint-Esprit qui ne sont point habités ; et, quand aux dix-neuf sont habitées partyes de prestres, notaires et privés, gens affaneurs et vignerons qui gagnent leur vie de jour à l'autre... Y a faux-bourg consistant en vingt et un feus ... qui sont tous laboureurs et vignerons ...

Il y a quelques petits vignobles où ils cueillent vin blanc et clairet...

Un Terrier de 1337 (Archives de la Loire) décrit aussi le bourg fortifié de Saint-Victor : fermé en ses murs, au détour d'au moins une "charreire" une ou deux douzaines de maisons, et entre elles, l'église et une petite place, le cimetière, la maison de la confrérie, la maison du Comte du Forez."

La fortification flanquée de deux tours, l'une côté vent, l'autre côté bise, demeure seigneuriale au XVIème et XVIIème siècle avec la famille De Nérestang et autres propriétaires, puis prison en des temps difficiles. Le château fût acquis au XIXème siècle par les Religieuses Saint Joseph qui en firent une institution pour jeunes filles.

De nos jours, les fortifications n'existent plus mais le château est toujours présent.

Avec le départ des religieuses en 1960, l'Association des amis de Saint-Victor s'en rend acquéreur en 1968, puis le cède en 1970 à la Ville de Saint-Etienne qui le restaure et laisse à l'Association le soin de le gérer.

Avec ses chambres, son restaurant, ses salles de réunion et d'exposition, ses jardins, son théâtre, il est aujourd'hui un haut lieu culturel, un lieu d'accueil, de rencontres et de séminaires.

Sources:
-site du château de Saint Victor sur Loire
-Wikipedia

Photos:
- Jimre(2012)

Posté le 16-02-2015 08:43 par Jimre


  • - Cette galerie d'images charge des photos en nombre et en taille variable. Veuillez patienter jusqu'à la fin de leur téléchargement afin de les afficher.
  • - N'hésitez pas à cliquer sur une image réduite, vous pourrez ainsi afficher une photo de plus grande résolution.
  • - Il est possible de lancer un diaporama de cette galerie de photos en lançant la lecture grâce à ce bouton : .
  • - Les boutons + et - permettent de régler la vitesse du diaporama et il est possible de le mettre en pause.
  • - Les boutons next et previous permettent de changer d'image, en affichant respectivement l'image suivante ou l'image précédente.