Cliquer ici pour accéder aux photos liées au chateau

Retour à la liste des châteaux du département "Loire"

Bouthéon

L’histoire du château de Bouthéon est complexe et peu de témoignages nous sont parvenus.

Cet édifice reste néanmoins l’un des témoins majeurs de l’histoire du Forez. 

Le nom du château de Bouthéon apparait pour la première fois au XIIe siècle mais le site est déjà connu dès l’époque romaine. Il fut certainement choisi pour des raisons stratégiques comme le contrôle de la Loire et de la plaine du Forez. Les galets de la Loire et le grès houiller font partie des éléments qui ont servi pour la construction du château. 

Au Moyen Age, le château possède un plan simple mais en véritable château fort, le château de Bouthéon doit déployer tout un arsenal défensif. Il est composé d’une tour donjon enchâssée dans un robuste rempart surplombant des fossés secs. A l’ouest, on préfère utiliser la pente naturelle du terrain pour la défense.  Au fil du temps, le donjon se transforme en corps de bâtiment qui s’ouvre par un pont-levis vers la poterne du village. Cette aile a conservé ses volumes originels, excepté l’adjonction au XIXe siècle d’une serre à l’angle sud-ouest. En 1423, le donjon est toujours occupé, car nous savons que l’on y organise les noces de Jeanne de Joyeuse et de Gilbert III Motier de La Fayette, Maréchal de France, héros de la guerre de Cents Ans, propriétaire du château de 1423 à 1463.

A l’extrême fin du XVe siècle, Mathieu de Bourbon devient le nouveau propriétaire du château. Il abandonne l’aile médiévale pour se faire bâtir une aile plus confortable au nord. De part et d’autre de cette aile, il fait aménager des tours, dont subsiste la plus belle à l’ouest. A chacun des étages, on aménage des appartements privés desservis par un escalier à colimaçon indépendant. Chaque appartement se compose d’une pièce, d’un petit oratoire et d’un cabinet d’aisance. Une attention toute particulière a été apportée au décor d’inspiration médiévale. D’élégantes voutes d’ogive ornent les embrasures des fenêtres et nous rappellent par de multiples blasons l’importance des propriétaires du lieu. La cour est agrémentée d’une galerie couverte ouvrant sur la plaine, dont l’escalier d’accès est encore visible. C’est également à la fin du XVe siècle que l’on construit un pont à l’est.  Ne restent de cette époque que le monogramme de Mathieu de Bourbon et le décor sculpté. 

En 1561, la famille de Gadagne rachète le château. Guillaume de Gadagne offre à la cour du château un nouveau décor, empreint d’italianisme et de théâtralisation de l’espace. Le mur est est démoli et la façade de l’aile sud décorée, un portique à l’entrée et un puits sont créés. Sur l’aile nord, seule une première porte à fronton triazngulaire est réalisée.

A partir du XVIIe siècle, les propriétaires ne semblent pas avoir apporté de modifications significatives, du moins sur les façades du château. Les fossés sont comblés, certains éléments disparaissent, la tour sud-ouest, la galerie de la cour d’honneur, mais également l’ensembles de aménagements intérieurs de l’aile nord. 

Il faut attendre la fin du XIXe siècle pour que le château de Bouthéon retrouve un peu de son éclat. Charles Coignet, riche rubanier stéphanois, achète le château en 1879 et entreprend de nombreux travaux de restauration portant essentiellement sur l’aile nord. Un escalier d’honneur est créé, une chapelle un grand salon et une salle à manger sont aménagés. L’ensemble est inspiré du style néo-gothique cher à Viollet le Duc et Prosper Mérimée. Une serre est ajoutée sur l’aile sud.

Au XXe siècle, le château de Bouthéon, comme de nombreux monuments historiques, est transformé en hospice, logement de réfugiés, habitations…

En 1995, la commune d’Andrézieux-Bouthéon en fait l’acquisition et après 12 ans de restauration, le château ouvre ses portes au public en 2007. On y trouve aussi un parc animalier et botanique sur 12 hectares.


Sources:

- Panneaux situés autour du château


Photos:

-Jimre (2016)

Posté le 13-11-2016 11:54 par Jimre


  • - Cette galerie d'images charge des photos en nombre et en taille variable. Veuillez patienter jusqu'à la fin de leur téléchargement afin de les afficher.
  • - N'hésitez pas à cliquer sur une image réduite, vous pourrez ainsi afficher une photo de plus grande résolution.
  • - Il est possible de lancer un diaporama de cette galerie de photos en lançant la lecture grâce à ce bouton : .
  • - Les boutons + et - permettent de régler la vitesse du diaporama et il est possible de le mettre en pause.
  • - Les boutons next et previous permettent de changer d'image, en affichant respectivement l'image suivante ou l'image précédente.