Cliquer ici pour accéder aux photos liées au chateau

Retour à la liste des châteaux du département "Haute-Loire"

Domeyrat

Article repris sur le site http://www.auvergne-centrefrance.com. Ne manquez pas d'aller y faire une visite virtuelle ;-))

Construit au XIIIème siècle par la Famille Papabeuf, le château médiéval domine le village de Domeyrat et les confluents de la Senouire et du Doulon. Il fut transformé en carrière sous la Révolution. L'escarpement de roches volcaniques dominant le village assurait une défense naturelle sur trois côtés.

Quatre courtines entourent une cour centrale aménagée autrefois en logis seigneurial. La tour Nord protège le point faible de la forteresse. Plusieurs scènes enduites (XVIIème siècle) dans une partie du logis sont encore visibles. Enfin, une vaste enceinte clôt une basse-cour épousant les contours de l'escarpement naturel.

Au XVIème siècle, les La Rochefoucault y firent peindre des scènes récemment découvertes et en voie de restauration. Le château fut habité jusqu'en 1789. On y découvre une enceinte flanquée de quatre tours et on peut admirer la coupole décorée de fresques du XVIème siècle, ainsi que des peintures murales dans les tours nord-ouest et sud-ouest. Le Pont date des XVème et XVIème siècles.

Une restauration des corps principaux permet désormais la visite de l'ensemble.

Un homme

Né à Bourges dans le département du Cher, en 1360, décédé au château de Beaulieu en 1444, Martin Gouge de Charpaigne fut inhumé dans la cathédrale de Clermont-Ferrand. En 1404, il fut nommé d'abord évêque de Chartres, dont il compléta le parvis de la cathédrale. Puis il devient en 1415 évêque de Clermont.

De 1421 à 1428, il exerça la charge de chancelier de France auprès de Charles VII. Il se fit l'artisan du rapprochement avec le duc de Bourgogne. Une disgrâce l'écarta de cette charge. Oncle de Marguerite Gouge de Charpaigne, châtelaine de Domeyrat, il finança l'essentiel de la reconstruction de la forteresse (XVème siècle)...

Le projet

L’association "Domeyrat Réinventé" a la volonté de rendre à cette formidable architecture la stature qu’elle mérite : celle d’un château fort emblématique de la Basse Auvergne.

Elle souhaite engager une longue et minutieuse campagne de restauration et de reconstruction partielle du Château de Domeyrat encadrée et épaulée par les professionnels de l’archéologie, de l’architecture et de la restauration de monuments historiques. Des chantiers pédagogiques et participatifs seront ouverts pour mettre en application les trois grandes valeurs de l'association qui sont la transmission, la solidarité et le partage ; ainsi l'Association travaillera avec les étudiants, les chantiers d’insertion et le grand public.

Le Château de Domeyrat et tous les travaux en cours seront largement ouverts et présentés par les professionnels impliqués, des ateliers seront d'ailleurs organisés autour des différents métiers de la restauration afin de faire participer le public à cette fabuleuse aventure.

Édifice inscrit au titre des monuments historiques le 30 décembre 1983.


Photos:

-Jimre (2015)

Posté le 11-11-2018 17:11 par Jimre

Domeyrat

Construit au XIIIe siècle par la Famille Papabeuf, le château domine le village de Domeyrat et les confluents de la Senouire et du Doulon. Il fut transformé en carrière sous la Révolution.

Ce château au XVe siècle se présente comme un rectangle flanqué à chacun de ses angles d'une tour ronde élevée. Il était entouré d'une deuxième enceinte comprenant tours et courtines. Le bâtiment accolé en saillie à la face nord comprend deux pièces séparées qui pouvaient servir de latrines. Les moellons et la maçonnerie semblent indiquer trois époques de construction, superposées en hauteur. La partie inférieure, la plus ancienne,  pourrait remonter au XIIe ou XIIIe siècle, il ne comportait aucune cour intérieure. Son entrée paraît avoir été située au sud-ouest protégée par une sorte de barbacane. La tour d'angle nord-ouest et celle du sud-ouest conservent des vestiges de peintures du XVIe siècle, représentant des scènes de chasse, des amours et des arabesques pour la première et pour la seconde des scènes religieuses du début du XVIIe siècle. L'édifice a été démantelé en 1794.

Au XVIe siècle, les La Rochefoucault y firent peindre des scènes récemment découvertes et en voie de restauration. Le château fut habité jusqu'en 1789. On y découvre une enceinte flanquée de quatre tours et on peut admirer la coupole décorée de fresques du XVIe siècle, ainsi que des peintures murales dans les tours nord-ouest et sud-ouest. Le Pont date des XVe et XVIe siècles.


Source:

- site https://sites.google.com/site/geneachanis/01-arbre/1-8-belles-demeures/haute-loire/3-paulhaguet


Photos:

-Jimre (2015)

Posté le 13-01-2018 10:06 par Jimre


  • - Cette galerie d'images charge des photos en nombre et en taille variable. Veuillez patienter jusqu'à la fin de leur téléchargement afin de les afficher.
  • - N'hésitez pas à cliquer sur une image réduite, vous pourrez ainsi afficher une photo de plus grande résolution.
  • - Il est possible de lancer un diaporama de cette galerie de photos en lançant la lecture grâce à ce bouton : .
  • - Les boutons + et - permettent de régler la vitesse du diaporama et il est possible de le mettre en pause.
  • - Les boutons next et previous permettent de changer d'image, en affichant respectivement l'image suivante ou l'image précédente.