Cliquer ici pour accéder aux photos liées au chateau

Retour à la liste des châteaux du département "Haute-Loire"

Polignac

Le château de Polignac apparait dans une charte datant de 930 sans que l’on sache exactement de quand date sa construction. Juché sur un piton volcanique entouré de falaises escarpées d’où l’on peut apercevoir le Puy en Velay tout proche, il était sans doute destiné à l’origine protéger la ville.

Ce site de défense exceptionnel a sans doute été construit dans cette période de troubles qu’est le temps de la féodalité où les comtes s’affranchissent du pouvoir royal dont ils sont les représentants. La féodalité se met en place et les dynasties locales prennent les pouvoirs d’un roi affaibli et lointain et se composent par la force ou par les alliances des principautés autonomes.

Parmi ces dynasties se trouve celle des Polignac. Vicomtes du Puy depuis le IXe siècle, ils s’emparent de la forteresse de Polignac dont ils adoptent le nom à la fin du XIe siècle. En l’absence du comte de Toulouse, qui a l’autorité sur le Velay, de grands seigneurs en profitent pour faire la loi dans la Province. Les Polignac sont les plus puissants d’entre eux, les seuls à pouvoir rivaliser avec l’évêque du Puy, investi des charges comtales et soutenu par le roi pour contrecarrer les féodaux.

Bien que très indisciplinés aux yeux du pouvoir royal, ils participent quand même aux grands combats de leur temps, à commencer par les croisades, et conservent leur position de première famille du Velay. Héracle de Polignac participe en 1098 à la première Croisade où il trouve la mort.

 

La région retentit du bruit de ces querelles tout au long du Moyen-Age. L’évêque se plaint souvent que les Polignac se battent contre les dynasties voisines pour accroitre leur zone d’influence et surtout profitent de leur position pour rançonner les voyageurs qui se rendent au Puy pour le célèbre pèlerinage.

En 1213, une décision royale contraint les vicomtes à rendre hommage à l’évêque. Pendant la guerre de Cent Ans, les Polignac assurent la défense de la région et renforce la position de Polignac en construisant le donjon, haut de 32 mètres (1385-1421).

Cela ne les empêche pas de subir les manœuvres de Louis XI qui confisque leur château en 1467, après qu’ils se soient ralliés à la rébellion de seigneurs désireux de conserver leur indépendance vis-à-vis du pouvoir royal (Ligue du Bien Public).

Au XVIe siècle, les Polignac, définitivement assagis, occupent les plus hautes fonctions auprès du roi. Ils construisent à Polignac la résidence de la Vicomté, plus confortable et décorée au goût du jour. En 1533, François Ier, en route vers le Puy, y séjourne et salue les Polignac comme les « Rois des montagnes »

Quand les guerres de religion embrasent la région, la famille reste fidèle à Henri III et au protestant Henri de Navarre ou Henri IV, alors que le Puy se rallie aux Ligueurs, catholiques intransigeants.

En contribuant au triomphe de la cause, le château joue un rôle politique et militaire essentiel. La paix revenue, les châtelains délaissent la vieille forteresse pour une résidence plus confortable sur les bords de Loire, Lavoûte-Polignac.

Au XVIIIe siècle, ils abandonnent définitivement Polignac, brillent à la cour de Versailles, puis émigrent sous la Révolution à la demande de Louis XVI. Le château est alors vendu comme bien national et sert de carrière de pierres.

Quand le Prince Jules de Polignac, ministre des Affaires Etrangères de Charles X, le rachète au XIXe siècle, il n’est plus qu’une ruine dont le pittoresque séduit de rares visiteurs comme Georges Sand, qui y situe l’action d’un de ses romans, le marquis de Villemer, et Prosper Mérimée, premier inspecteur des Monuments Historiques, qui le classe en 1840.

Sa renaissance s’amorce en 1893 avec la restauration de donjon. Elle se poursuit sous l’égide de la Fondation Forteresse de Polignac, créée par la princesse Constance de Polignac.

En 2012, création de l’association Forteresse Polignac Patrimoine pour la valorisation du site.


Posté le 26-08-2012 16:53 par Jimre


  • - Cette galerie d'images charge des photos en nombre et en taille variable. Veuillez patienter jusqu'à la fin de leur téléchargement afin de les afficher.
  • - N'hésitez pas à cliquer sur une image réduite, vous pourrez ainsi afficher une photo de plus grande résolution.
  • - Il est possible de lancer un diaporama de cette galerie de photos en lançant la lecture grâce à ce bouton : .
  • - Les boutons + et - permettent de régler la vitesse du diaporama et il est possible de le mettre en pause.
  • - Les boutons next et previous permettent de changer d'image, en affichant respectivement l'image suivante ou l'image précédente.