Cliquer ici pour accéder aux photos liées au chateau

Retour à la liste des châteaux du département "Haute-Loire"

Chalencon

Retiré au fond des gorges de l'Ance, petit affluent de la rive gauche de la Loire, ce petit château du Velay est établi sur une roche plate isolée qui porte une enceinte quadrangulaire enfermant un donjon cylindrique et une église.

Source: "L'évolution des châteaux dans la France au Moyen-Age" par André Chatelain.

Posté le 27-01-2013 19:15 par Jimre

Chalencon

Le bourg féodal de Chalencon apparait avec sa chapelle et son moulin, en même temps que le chef-lieu de cette localité, entre 1021 et 1047. C’était le siège de la baronnie de Chalencon, qui alliée aux Polignac, fut une des plus puissantes familles de la région.

Le site du lieu a, sans doute, contribué à faire de gros village médiéval un important lieu de passage et de commerce, comme l’atteste la présence d’un pont dit « le pont du diable », de la légende rencontrée un peu partout en France qui veut qu’un pont, construit par le diable, lui  ait été soutiré par ruse .

Chalencon était placé sur une voie de commerce et les Chalencon avaient des équipes muletières qui assuraient un important trafic de marchandises, entre les montagnes du Velay et la vallée du Rhône.

Les vestiges du château consistent en trois terrasses de niveau différent, dont l’une, située à l’ouest, surplombe le village. Il reste peu de choses des anciens bâtiments et murailles : hormis le svelte donjon circulaire, restauré, au sommet crénelé, subsistent encore deux tourelles d’angle, en partie reconstruites au début du XXe siècle et quelques fenêtres de la fin du XIIIe siècle. Le château fut définitivement abandonné aux alentours de 1600. Il est inscrit à l’inventaire des monuments historiques depuis 1913.

Il existe une polémique car les créneaux du donjon sont l'œuvre des architectes de Viollet-le-Duc restaurateur de sites médiévaux sous Napoléon III. Vu l'emplacement de la tour, il s'agit plus vraisemblablement d'une tour plate où était entretenu un feu durant les brumeuses nuits d'hiver pour que les marchands et pèlerins se repèrent. Il ne faut pas oublier que la place de Chalencon était avant tout un centre commercial dont le passage sur le pont du diable était payant.

La chapelle, qui fut accolée au château au début du XIe siècle, servit aux villageois de lieu de culte jusqu’au milieu du XVIIIe siècle. L'abside, voûtée en cul-de-four, autrefois sans doute ornée de fresques, est délimitée par cinq arcades en plein-cintre, dont l’une, dans la face méridionale, est percée d’une fenêtre gothique géminée du XVe siècle, avec rose quadrilobée. Les arcades viennent s’appuyer sur des colonnettes au chapiteau feuillagé, dont deux manquent. À la fin du XVIIe siècle, la voûte primitive, écroulée, fut remplacée par un plafond lambrissé subdivisé en une myriade de petits caissons blancs décorés de dessins de fleurons et de monogrammes. La cloche suspendue dans le campenard porte la date de 1499.

Sources :

-          Wikipédia ici et

-          Autour des Châteaux


Posté le 22-09-2012 17:57 par Jimre


  • - Cette galerie d'images charge des photos en nombre et en taille variable. Veuillez patienter jusqu'à la fin de leur téléchargement afin de les afficher.
  • - N'hésitez pas à cliquer sur une image réduite, vous pourrez ainsi afficher une photo de plus grande résolution.
  • - Il est possible de lancer un diaporama de cette galerie de photos en lançant la lecture grâce à ce bouton : .
  • - Les boutons + et - permettent de régler la vitesse du diaporama et il est possible de le mettre en pause.
  • - Les boutons next et previous permettent de changer d'image, en affichant respectivement l'image suivante ou l'image précédente.