Cliquer ici pour accéder aux photos liées au chateau

Retour à la liste des châteaux du département "Rhône"

Chandieu

Il s’agit d’une des trois poypes de Chandieu. Ces mottes de terre artificielles s’échelonnent sur la route de Lyon. D’abord on trouve, sur sa droite, en venant de Lyon une première Poype dénommée Cudon et qui serait un pseudo-tumulus probablement d’origine celtique. La deuxième Poype est une motte féodale datant du milieu du Xe siècle. Enfin la troisième Poype est le site du château de Chandieu. Ces trois mamelons qui caractérisent la commune font partie intégrante de son paysage.

Non loin de ce château, on trouve celui de Fallavier et entre les deux la limite délimitant le département de l’Isère de celui du Rhône. Au centre du village, la magnifique église paroissiale d’architecture romane et à quelques pas de celle-ci, le Château de l’Aigue ou maison forte (château sans juridiction) construit en 1420 mais malheureusement fermé au public.

Le château de Chandieu : construit sur l’emplacement d’un fortin romain, ce château a des origines imprécises mais il semble qu’il existait déjà au XIe siècle car il est alors mentionné dans une bulle du Pape Etienne IX en 1058. Le nom de St-Pierre fut donné au village vers 970 à l'époque où fut fondé l'Abbatial de Saint-Mayeul, à l'ombre d'une église rurale dédiée à Saint Pierre aux Liens et le nom de Chandieu, du "candiacus" d'origine gallo-romaine, fut celui d'un "pagus" puis d'un "ager", d'un mandement et d'une famille qui en avait pris le nom vers l'an 1000.  Cette forteresse qui devint le fief des Chandieu fut remaniée plus tard, ainsi, c’est au XVe siècle qu’elle acquit sa tour hexagonale…

Le village de St-Pierre-de-Chandieu comprenait en fait deux paroisses puisque, à côté de celle de St-Pierre-de-Chandieu proprement dite, existait celle de Saint-Thomas-de-Chandieu équivalent approximativement à l'actuel Hameau de Chandieu.

Les Seigneurs de Chandieu jouèrent un rôle important dans l'histoire de la Savoie, du Dauphiné et même de la France.

Nous citerons trois membres éminents de cette prestigieuse famille :

 

-          Alix de Chandieu, née le 3 mars 979 au château de Chandieu. Cette savante et belle fille fut célébrée pour sa beauté, son esprit et sa vertu par les poètes de la Cour de Charles II, roi de Naples.

-          Louis de Chandieu, aide de camp du Chevalier Bayard, devint le Grand Prévot de France, c'est-à-dire le Chef de la Juridiction du Châtelain.

-          Antoine de Chandieu, ministre et théologien protestant, fut un proche du Roi Henri IV et un écrivain très connu au XVIe siècle.

A l'époque un des propriétaires du château, Jean de Chandieu, avait le droit d'y célébrer le culte protestant, en qualité de seigneur haut justicier (exercice de fief), selon les termes de l'Edit de Nantes. Il y accueillit les lyonnais qui étaient privés de temple, en attendant qu'il leur soit attribué le lieu de culte que l'Edit de Nantes leur accordait. Cela dura de 1597 à 1600, non sans inconvénient, car l'éloignement en faisait un déplacement fatigant, pénible, par des chemins de très médiocre qualité et, de plus, parfois périlleux.

Sources:

-http://www.communes-francaises.com/69/saint-pierre-de-chandieu/


-http://fr.wikipedia.org/wiki/Saint-Pierre-de-Chandieu


-http://www.mairie-stpierredechandieu.fr/Sentiers_pedestres.htm


-http://huguenots-france.org/france/lyon/temples/chandieu.htm

Posté le 29-05-2011 17:53 par Jimre


  • - Cette galerie d'images charge des photos en nombre et en taille variable. Veuillez patienter jusqu'à la fin de leur téléchargement afin de les afficher.
  • - N'hésitez pas à cliquer sur une image réduite, vous pourrez ainsi afficher une photo de plus grande résolution.
  • - Il est possible de lancer un diaporama de cette galerie de photos en lançant la lecture grâce à ce bouton : .
  • - Les boutons + et - permettent de régler la vitesse du diaporama et il est possible de le mettre en pause.
  • - Les boutons next et previous permettent de changer d'image, en affichant respectivement l'image suivante ou l'image précédente.