Cliquer ici pour accéder aux photos liées au chateau

Retour à la liste des châteaux du département "Rhône"

CHAMOUSSET

Historique :

Son histoire est liée au village de Saint Laurent de Chamousset, lieu de passage entre la vallée de la Brévenne et la plaine du Forez.

Vers l’an 800, à Chamousset (cham signifie croupe rocheuse), les Comtes du Forez, qui venaient chasser en ces lieux, établirent une résidence fortifiée. Leurs serviteurs, des défricheurs et des artisans, s’installèrent sur le plateau situé au sud, à 2 km de distance. Pour les protéger des bandes d’aventuriers et de pillards qui empruntaient la voie romaine, les Comtes du Forez firent construire une maison forte (appelée le château) aux murs épais à côté d’une église dédiée vers 1030 à Saint Laurent. Le village était fondé, il s’appelait primitivement « Ivinellis ».

L’édifice initial de Chamousset fut construit de 1125 à 1134, comme demeure seigneuriale des Comtes du Forez, dans leur territoire de chasse.

Il a été la propriété successive des Comtes du Forez, de l'Abbaye de Savigny, des familles Saint-Symphorien, Savaron, Saint-Victor. Il a été démoli en 1283 par arrêté du parlement , reconstruit un siècle plus tard pour protéger la population des troubles causés par les Grandes Compagnies en 1360 pendant la guerre de Cent Ans.

Dès 1497, le village a le droit de tenir un marché hebdomadaire.

En 1533, François Ier, en chemin pour Marseille, où doit être célébré le mariage de son fils avec Catherine de Médicis, s'arrête à Chamousset et, en dédommagement des frais occasionnés, accorde le privilège de construire dans le village une halle aux grains et au sel pour abriter foires et marchés.

Il a été restauré au XIXe siècle par l'architecte Duthoit, disciple de Viollet-le-Duc. . Entre 1868 et 1870, les premiers travaux consistent en la démolition et la reconstruction de la partie nord du château et du pavillon oriental. Vers 1885, construction du nouveau donjon, du corps de logis sud, de la tour au-dessus de la chapelle, et des bâtiments d'exploitation. De 1892 à 1895, réalisation de l'ensemble des travaux intérieurs de peinture par l'architecte Gelis-Didot, représentatifs des goûts d'une grande famille de l'époque. Salle-à-manger de style néo-médiéval (plafond, poutre à corbeaux, frise peinte, cheminée, boiseries...). La chambre du roi est décorée dans un style néo-Renaissance. La chambre du capitaine des gardes possède une cheminée de style néo-mauresque.

Pendant la dernière guerre, le Comte et la Comtesse de Saint-Victor mirent le château à la disposition des résistants dirigés par le colonel Mary-Basset. C'est là qu'a été organisée la libération de Lyon. Depuis 1993, le château est inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques.

Sources:

- Wikipedia

- France Voyage

- Actuacity

- Mairie de Bessenay

Posté le 12-11-2011 15:16 par Jimre


  • - Cette galerie d'images charge des photos en nombre et en taille variable. Veuillez patienter jusqu'à la fin de leur téléchargement afin de les afficher.
  • - N'hésitez pas à cliquer sur une image réduite, vous pourrez ainsi afficher une photo de plus grande résolution.
  • - Il est possible de lancer un diaporama de cette galerie de photos en lançant la lecture grâce à ce bouton : .
  • - Les boutons + et - permettent de régler la vitesse du diaporama et il est possible de le mettre en pause.
  • - Les boutons next et previous permettent de changer d'image, en affichant respectivement l'image suivante ou l'image précédente.