Cliquer ici pour accéder aux photos liées au chateau

Retour à la liste des châteaux du département "Savoie"

Chambéry

Le château

La ville de Chambéry s’est bâtie et s’est développée sur des marécages formés à partir des multiples bras de l’Albanne.

Le château-vieux des sires de Chambéry est attesté dès le XIe siècle. Il s’est construit autour d’une poype ou motte castrale sur la butte de Montgellaz-Montjay. Il est mentionné dès le XIIe siècle.  A partir de 1232, le comte Thomas Ier obtient une partie des droits seigneuriaux sur le bourg et le château-fort.

La Maison de Savoie l’acquiert à la fin du XIIIe siècle. Le château, son mandement et ses juridictions, vassaux et fiefs  sont cédés par François de la Rochette et son épouse Béatrix le 6 Février 1295 au comte de Savoie Amédée V contre 240 livres viennoises et 100 livres de revenu dans les mandements d’Aiguebelle et de la Rochette.

Amédée V va alors lancer une politique de grands travaux de construction entre 1297 et 1320 : transformation du donjon de la poype et du mur d’enceinte, création de la Porterie (1303-1311) et de nouveaux aménagements dont une grand’ salle ou aula. Il devient une grande résidence de cour en accueillant  alors la cour princière itinérante de la Maison de Savoie et le siège de l’administration domaniale des Etats de Savoie. Comtes, ducs de Savoie, rois de Sardaigne, l’aménagent et l’embellissent au fil des siècles même après 1563, quand la capitale des Etats de Savoie est déplacée de Chambéry à Turin. 

De puissantes tours de prestige sont édifiées : 

Grande Tour (disparue), Tour Trésorerie et ses batteries d’artillerie (Fin XIVe siècle), Tour mi-ronde (vers 1398-1413), Tour du Carrefour ou des Archives (1439-1444)

Devenu château national à la Révolution, il est cédé au département de la Savoie en 1860.

Classé Monument historique en 1881, l’ancien château des ducs est affecté depuis 1890 aux services du Conseil général et de la Préfecture de la Savoie.

Dans le cadre du projet de rénovation du château des ducs de Savoie, le Conseil général a rénové les salles de l’ancienne Chambre des comptes situées au cœur de l’aile historique, l’une des plus anciennes parties de l’édifice. Ces deux salles offrent désormais au public un espace dédié aux expositions départementales et aux animations culturelles, au plus près de l’actualité des patrimoines de Savoie.

En effet, en dépit de son histoire vieille de près de dix siècles, l’évolution architecturale du château reste encore pour une grande part méconnue.  Peu de bâtiments du Moyen Age sont encore visibles, mais des archéologues essayent de savoir à quoi ressemblait ce château. 

Aussi, la rénovation des salles de la Chambre des comptes a-t-elle été précédée par un chantier archéologique en 2008 suivi par le Service régional de l’Archéologie.

Dans la première salle, des traces anciennes d’enduits peints et des percements, rebouchés à différentes époques, ont ressurgi après sondages et décroûtage des murs ; les négatifs de coussièges sont apparus dans les embrasures des grandes fenêtres ; un encadrement vouté en ogive, en pierre de taille, a été dégagé, peut-être l’ancienne porte d’entrée de la Chambre des comptes ?

La découverte la plus remarquable est l’empreinte d’une cheminée monumentale sur le mur de refend délimitant les deux salles, avec deux passages latéraux. La fonction administrative des salles a été confirmée par le dégagement de placards muraux dans la seconde salle. Des échantillons de bois prélevés dans les plafonds à la française ont été datées par dendrochronologie de 1483 et 1500-1501. Ces boiseries ont été modifiées en 1502 et 1510-1530.

La rénovation a été faite en s’inspirant des échantillons découverts en sondage, reconstitution des coussièges amovibles en bois, ouverture d’un des passages jouxtant la grande cheminée. Les traverses en pierre de taille des grandes fenêtres ont été rétablies avec de nouvelles huisseries en chêne et vitraux à maille de plomb, redonnant sens à la lecture de la grande façade côté Place du château, tant remaniée au fil des siècles.


La Maison de Savoie

A partir de l’An Mil, la Maison de Savoie , originaire de Maurienne, étend ses domaines de part et d’autres des Alpes occidentales, « deçà et delà les monts », dès le XIe siècle. Au cours du Moyen Age, elle devient une principauté d’Empire qui maîtrise le trafic des grands cols alpins. Cette dynastie comtale (vers 1100), ducale (1416), puis royale (1713), joue un rôle important sur l’échiquier politique européen. Entre France, Empire et Papauté, entre diplomatie et jeux d’alliances matrimoniales, elle s’allie avec les plus grandes maisons royales d’Europe. Mais son expansion régionale du Léman à la Méditérannée est aussi concurrencée par les Dauphins du Viennois, les comtes de Genève, les marquis de Montferrat et les Visconti, puis se heurte à la prédominance du royaume de France dans le contexte des Guerres d’Italie (1494-1559).

A l’Epoque moderne, les Etats de Savoie sont au cœur de la réforme catholique face au foyer protestant de Genève. Ils participent aux nombreuses guerres de succession dynastiques qui préfigurent l’Europe des Nations. Le transfert de capitale de Chambéry à Turin en 1563 donne au Piémont un rôle politique, économique et culturel déterminant. L’obtention des royaumes de Sicile puis de Sardaigne suite au traité d’Utrecht en 1713 ouvre à la Maison de Savoie de nouvelles perspectives italiennes.

La Révolution française puis l’émergence des nations au XIXe siècle laissent cette construction politique inachevée. La Maison de Savoie gagnée au mouvement du « Risorgimento » s’engage alors dans la lutte pour l’indépendance et l’unité de l’Italie. La Guerre d’Italie en 1859 avec l’appui de la France contre l’Autriche a pour conséquence l’annexion de la Savoie et de Nice à la France en 1860 et la création du royaume d’Italie en 1861. La Maison de Savoie réalise l’unité italienne entre 1861 et 1871, mais ne s’oppose pas à la montée du fascisme pendant l’entre-deux guerres ; en 1946, un référendum met fin à la monarchie et instaure la République italienne.


Sources:

- Panneaux disponibles dans la vieille ville de Chambéry et autour du château.


Photos:

- Jimre(2014)


Posté le 01-12-2014 20:55 par Jimre


  • - Cette galerie d'images charge des photos en nombre et en taille variable. Veuillez patienter jusqu'à la fin de leur téléchargement afin de les afficher.
  • - N'hésitez pas à cliquer sur une image réduite, vous pourrez ainsi afficher une photo de plus grande résolution.
  • - Il est possible de lancer un diaporama de cette galerie de photos en lançant la lecture grâce à ce bouton : .
  • - Les boutons + et - permettent de régler la vitesse du diaporama et il est possible de le mettre en pause.
  • - Les boutons next et previous permettent de changer d'image, en affichant respectivement l'image suivante ou l'image précédente.