Cliquer ici pour accéder aux photos liées au chateau

Retour à la liste des châteaux du département "Haute-Savoie"

Chaumont

Histoire

Déjà du temps des Celtes et des Romains, la valeur du site est attestée par les deux grands axes de communication, d’est en ouest reliant Genève à Lyon et du nord au sud allant de Bourgogne au Piémont. De l’an mil à la fin du XVIIIe siècle, Chaumont essayera de tirer parti de sa position stratégique.

C’est en 1124 que les comtes de Genève édifient le château fort de Chaumont. Cette protection attire une population importante. Rapidement, foires et marchés se développent sous la protection des nouveaux seigneurs, avec notamment un important commerce de grain. 

Après le rachat du comté de Genève en 1401, le château passe dans la famille de Savoie qui continue de l’entretenir, bien qu’il ne soit plus sur les frontières du comté.

Sous le règne de François Ier (1515-1547), la Savoie est rattachée à la France et Chaumont prospère. Mais en 1601, la construction sur la rive droite du Rhône d’une nouvelle route commerçante, reliant Genève à Bellegarde, marque le début du déclin de Chaumont.

C’est à cette époque que le Duc Henri Ier de Genevois-Nemours, neveu du Duc de Savoie, tente de s’emparer du duché de Savoie en rassemblant ses troupes à Chaumont. Le complot échoue et le Duc de Savoie donne l’ordre le 25 Septembre 1616 au commissaire Député Dioniso Berti, de démanteler le château.

Enfin, en 1760, lorsque la France s’approprie  la vallée de la Valserine(Ain), les foires à grain cessent définitivement à Chaumont, anéantissant ainsi toute son économie et son importance.

Le château

Ce château féodal bâti en petit appareil est caractéristique des XIIe et XIIIe siècles. Cet édifice a du être remanié au gré des besoins défensifs jusqu’au XVIIe siècle.

L’enceinte du plain château est encore repérable sur le site et quelques pans de tour maîtresse (donjon) subsistent dans la partie nord.

Les particularités du site, escarpement et orientation, sont parfaitement exploitées par le dispositif défensif.

Les ruines dominent en effet le bourg de Chaumont et couronnent le promontoire rocheux de la partie méridionanle de la Vuache. Dans le prolongement se trouve le rocher Bataillard, surplombant l’ancienne voie romaine, avec en contrebas le défilé de Malpas séparant le Vuache du mont de Musièges.

Le bourg, blotti au pied du château était entouré d’une muraille et de palissades de bois avec deux ou trois portes gardées qui garantissaient une bonne sécurité aux villageois.


Sources:

- Panneaux situés dans le village


Photos:

-Jimre (2015)


Posté le 29-11-2015 09:25 par Jimre


  • - Cette galerie d'images charge des photos en nombre et en taille variable. Veuillez patienter jusqu'à la fin de leur téléchargement afin de les afficher.
  • - N'hésitez pas à cliquer sur une image réduite, vous pourrez ainsi afficher une photo de plus grande résolution.
  • - Il est possible de lancer un diaporama de cette galerie de photos en lançant la lecture grâce à ce bouton : .
  • - Les boutons + et - permettent de régler la vitesse du diaporama et il est possible de le mettre en pause.
  • - Les boutons next et previous permettent de changer d'image, en affichant respectivement l'image suivante ou l'image précédente.