Cliquer ici pour accéder aux photos liées au chateau

Retour à la liste des châteaux du département "Var"

Flassans sur Issole

Situé dans le territoire communal du « Cœur de Var », le site constitue un des exemples caractéristiques des villages perchés de l’Europe méditérranéenne.

L’évolution du village est similaire à certains sites perchés du département du Var. On retrouve en effet les mêmes typologies castrales : un château féodal, au pied duquel s’est édifié un village, ou bourg castral. Tous ces villages sont également descendux en plaine avant le XVe siècle.

Le château et le village fortifié correspondent à une création caractéristique du XIIe siècle, sur un terrain qui n’a jamais été occupé de manière importante.

Vers la fin du XVe siècle, le village est généralement abandonné, les menaces s’étant estompées et la paix retrouvées, au profit de la plaine qui l’entoure.

Les seigneurs décident de repeupler leurs terres, après les nombreuses guerres civiles.

Les archives ayant trait à l’histoire de Flassans sont peu nombreuses. Les documents disponibles aux « Archives Départementales du Var » traitent essentiellement du village après son déperchement.

Le château est dit « château des Pontevès ». L’histoire de la famille de Pontevès est très ramifiée et souvent associée avec les grandes familles de Provence. Les Pontevès présents à Flassans ne sont qu’une branche de cette famille, et Flassans n’était pas leur fief principal.

Il existe plusieurs théories sur l’origine du nom de Flassans. Une de ces théories fait remonter l’origine du nom à la période romaine. Un propriétaire terrien nommé Flaccius aurait possédé un domaine sur les rives de l’Issole. D’après l’archiviste Auguste Longnon, Flassans viendrait donc du gentilice Flaccius, qui aurait donné Flaccianus. D’autre part, après la « Description historique, géographique et topographique des villes, bourgs, villages et hameaux de la Provence ancienne et moderne » du Comtat Venaissin et de la Principauté d’Orange, Flassans proviendrait du latin « Flatus sanus », signifiant air pur.

Le château

L’archéologie a quant à elle montré que le site de Flassans a été occupé en continu depuis la période Celto-Ligure. 

On trouve au niveau du château une cour basse accessible par l’entrée Nord et un espace de parties communes avec le donjon séparant les deux. Au pied du donjon se trouve une citerne,  et dans les parties communes un four, de plan circulaire réalisé en tuiles canal clavées entre elles qui fonctionnait sans cheminée, ainsi que les annexes du donjon. Cette zone a fait l’objet de plusieurs interventions menées par des chantiers de jeunes et de bénévoles et elle est encore en chantier.

Jouissant d’une position défensive favorable, il a d’abord été un oppidum, puis un poste de guet, élevé au Xe siècle par Hugues d’Arles pour prévenir les incursions de sarrasins, en provenance du Fraxinetum, situé sur la côte dans le massif des Maures, où ils étaient installés.

Le poste de guet sera vite transformé en un ouvrage de défense plus perfectionné. Les textes parlent très tôt en 1045 d’un « castrum ».

A partir du XIIIe siècle, on trouve le château, avec le donjon actuel et une enceinte réduite.

Par la suite une autre enceinte est édifiée, protégeant les jardins situés en contrebas du château.


Sources:

-Panneaux situés autour du château


Photos:

- Jimre (2019)

Posté le 10-06-2019 21:55 par Jimre


  • - Cette galerie d'images charge des photos en nombre et en taille variable. Veuillez patienter jusqu'à la fin de leur téléchargement afin de les afficher.
  • - N'hésitez pas à cliquer sur une image réduite, vous pourrez ainsi afficher une photo de plus grande résolution.
  • - Il est possible de lancer un diaporama de cette galerie de photos en lançant la lecture grâce à ce bouton : .
  • - Les boutons + et - permettent de régler la vitesse du diaporama et il est possible de le mettre en pause.
  • - Les boutons next et previous permettent de changer d'image, en affichant respectivement l'image suivante ou l'image précédente.