Cliquer ici pour accéder aux photos liées au chateau

Retour à la liste des châteaux du département "Var"

Tour de Taradel

Une situation de choix sur un site escarpé, protégé et dominant la vallée de l’Argens, cette vallée est depuis toujours l’axe de communication principal du département du Var, voie Aurélienne au temps des romains et célèbre Nationale 7 depuis l’après-guerre.

Tout d’abord installés sur les hauteurs de l’oppidum du Fort, les Hommes de Taradeau, redescendront au Moyen Age s’établir sur le site castral, pour finalement descendre vers la vallée fertile quand les temps le permettront.

Le nom de Taradeau est attesté en 1020 dans le cartulaire de l’abbaye de St Victor de Marseille. Quatre confirmations pontificales (1127 à 1227) attribuent à l’abbaye de St André de Villeneuve les Avignon l’église prieurale Sancti Martini et l’église paroissiale de Taradello située dans le castrum.

Le castrum médiéval s’est édifié en hauteur sur la colline au nord du village actuel. L’église (aujourd’hui chapelle St Martin) est implantée dans la partie orientale de l’enceinte castrale que domine le donjon à l’ouest.

L’ancien village daté du XIIIe siècle s’étalait sur le flanc nord-ouest de la colline en contrebas du castrum sans être protégé par une enceinte. Il fut abandonné dans la deuxième moitié du XIVe siècle.

Le donjon, de plan quadrangulaire, date du XIIe siècle. Il domine l’ensemble de la vallée de l’Argens et les gorges de la Floreye. Partie intégrante du castrum, elle est construite en petit appareil à bossage et en grand appareil pour les chainages d’angle. A l’origine, elle comportait cinq étages dont l’accès (la porte d’entrée) était situé au niveau du premier étage de la façade sud. Plusieurs meurtrières entourent l’édifice.

La chapelle St Martin, d’une grande sobriété, date elle aussi du XIIe siècle. Elle est de style roman et ne possède pas de portail d’entrée. L’appareil extérieur est régulier, deux étroites baies ébrasées ouvrent le mur gouttereau sud et deux portes sont percées dans le mur nord. Un oculus orne la façade occidentale tandis qu’une baie cruciforme occupe le pignon orienté au levant. Une dernière baie ébrasée éclaire l’abside.

L’intérieur se compose d’une nef unique à deux travées séparées par un arc doubleau.

La voûte en berceau légèrement brisé s’achève sur un arc triomphal percé d’une croix latine.

L’abside, dite en « cul de four », abrite un simple autel de pierre.


Sources:

- Panneaux situés autour du château

Photos:

- Jimre (2019)

Posté le 10-06-2019 21:58 par Jimre


  • - Cette galerie d'images charge des photos en nombre et en taille variable. Veuillez patienter jusqu'à la fin de leur téléchargement afin de les afficher.
  • - N'hésitez pas à cliquer sur une image réduite, vous pourrez ainsi afficher une photo de plus grande résolution.
  • - Il est possible de lancer un diaporama de cette galerie de photos en lançant la lecture grâce à ce bouton : .
  • - Les boutons + et - permettent de régler la vitesse du diaporama et il est possible de le mettre en pause.
  • - Les boutons next et previous permettent de changer d'image, en affichant respectivement l'image suivante ou l'image précédente.