Cliquer ici pour accéder aux photos liées au chateau

Retour à la liste des châteaux du département "Vaucluse"

Thouzon

A deux kms au nord ouest du Thor, sur le seul monticule qui coupe la plaine, sont les ruines de l'ancien château de Thouzon et une jolie chapelle qui en dépendait. L'abside est semi-circulaire au dedans et au dehors. Une corniche fort simple est portée par des consoles taillées en corbeau. Le tailloir est façonné en damiers. Les soffites sont ornés de rosaces variées; dans l'un on voit l'anagramme du christ, avec l'alpha et l'omega. ce travail parait être du Xe siècle.

L'an 1014, Ingilramnus, évêque de Cavaillon (pour la petite histoire, cet évêque était marié), donne et confirme aux Bénédictins de Saint André de Villeneuve "les églises, déjà données par le pape Jean, qui sont et seront sur le mont de Thouzon, avec leurs dépendances". Cette charte est confirmée par celle de Raymond de Saint Gilles qui, se trouvant à l'abbaye de Saint André, en 1088, fait deux donations considérables à ce monastère. Par la première, il lui donne le mont d'Andaon, podium andaonense, sur lequel il est construit, avec le village voisin(celui des Angles); par la seconde, il lui donne le mont Todone sur lequel sont les églises de Sainte Marie et de Saint Pierre, avec le bois et toutes les dépendances, la villa adjacente et tout le marais avec le port de la Sorgue, sauf toutefois l'albergue et la chevauchée.

Le pape Gelase II, dans sa bulle d'Orange datée de 1118, mentionne les églises de Thouzon parmi les dépendances de saint André. Les droits seigneuriaux de celui-ci ne furent nullement éteints par les donations des comtes de Toulouse de 1171 et 1201. Seulement, les barons du Thor se qualifièrent des seigneurs-majeurs du Thor et coseigneurs de Thouzon jusqu'au 2 décembre 1493, où ils désemparèrent tous leurs droits à l'abbé de Saint André, qui devint ainsi seigneur unique et baron de Thouzon.

En 1396, le château fut pris par les troupes du vicomte raymond de Turenne, venu des Baux. Les pillards furent débusqués par le recteur du Comtat, Gaston de Montecatino, sans qu'on sache si c'est avec condition ou sous la force des armes.

En 1563, l'année qui suivit la prise du Thor par le Baron des Adrets, neuf cents calvinistes dressèrent une embuscade dans le bois de Thouzon. La garnison catholique du Thor se fit surprendre et battit en retraite non sans quelques pertes.

A la fin du XVIIe siècle, le château tombait en ruines et offrait à peine un logement au garde du seigneur. La justice se rendait en plein air, au pied d'une croix, au bas de la colline.

En 1696, l'abbé de saint André, François du Roure, vendit les ruines et la seigneurie de Thouzon à M. de Martin.


Sources:

- Département du Vaucluse, Dictionnaire des communes, Jules Courtet, éditions Res Universis

Posté le 19-02-2015 12:11 par Jimre

Thouzon

Bref Historique du "Château" ou monastère fortifié de Thouzon

 

Ce "château" est situé dans la plaine entre Chateauneuf de Gadagne et le Thor sur un promontoire naturel que l'on peut apercevoir de très loin. Le plus ancien acte connu concernant Thouzon date de 1014. L'évêque de Cavaillon attribue aux Bénédictins de Saint André de Villeneuve la possession "des églises qui sont ou seront sur le Mont de Thouzon, avec leurs dépendances", En 1088, un autre acte confirme cette possession.

C'est en 1171 que l'on voit apparaître pour la première fois dans un écrit le terme de "monastérium", alors que dès 1202 on parlera de "castrum". Les Bénédictins de Saint André de Villeneuve seront les seuls propriétaires du Château de Thouzon de 1202 à 1696.

1318: Les habitants du Thor sont maintenus dans les droits qu'ils possédaient déjà de faire paître leurs troupeaux à Thouzon. (Archives Le Thor AA5)

Vers 1369: Le château est occupé par les routiers.

Vers 1396: Le château est occupé par les soldats du Vicomte de Turenne, venu des Baux de Provence. Le recteur Gaston de Montecatino les en chasse.

1457: La communauté du Thor s'engage à payer annuellement le jour de la fête de Saint André à l'abbé de Thouzon une pension de 6 florins pour les droits de pâturage et de fournillage que ledit abbé lui concède dans le territoire de Thouzon. (Archives Le Thor AA7)

1549: Une pierre de fronton de porte sculptée aux armes de l'abbé François de Castellane indique une probable restauration du château.

1563: Le Baron des Adrets à la tête de ses bandes de huguenots attaque le château de Thouzon.

1594: César de Brancas, abbé de Saint André et seigneur de Thouzon, envisage des réparations sur le château (Pris faict: Archives de Vaucluse)

1696: L'abbé de Thouzon vend le château et les terres à Joseph de Martin, archiviste et secrétaire d'état. Depuis cette époque, Thouzon est resté une propriété privée.

Le château est classé à l'Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques.


L'association

L'association pour le site de Thouzon, créée en 1987, fait partie du groupement R.EM.PART. Ses objectifs sont de permettre au site de Thouzon de retrouver sa dignité et devenir un lieu de culture, d' animation et d' histoire.

Il pourra accueillir des expositions, des congrès, des concerts, des spectacles. Ses qualités historique, géographique, géologique et botanique pourront être mises en valeur auprès des jeunes écoliers et auprès du public. La mise en place d' un musée local aidera à la sensibilisation de la population.


 La Légende de la Dame blanche

"Vers l'an 1207, un peu avant la croisade albigeoise, Raymond VI comte de Toulouse avait une fille d'une incomparable beauté qu'il désirait marier à un puissant" voisin, mais la belle 'no'(on l'appelait ainsi par abréviation de Noëlie) s'était éprise d'un pauvre troubadour avec lequel elle s'enfuit loin du pays. Furieux, le comte, son père, jura la mort du ravisseur et envoya des émissaires à la poursuite des amants.

On apprit qu'ils s'étaient réfugiés dans le château de Thouzon. On pensa les prendre comme dans une souricière, mais chaque fois que les sbires du comte se présentèrent ils trouvèrent la place vide. il fut impossible de saisir les deux amoureux malgré les plus minutieuses recherches et cependant on voyait souvent une silhouette de femme se glisser sur les remparts du château et disparaître à  la première alerte.

il  est certain aujourd'hui que les deux fugitifs connaissaient une entrée secrète de la caverne, circonstance qui leur permit d'échapper à toute poursuite et de créer autour d'eux une légende protectrice ."

Article créé à partir des informations trouvées lors de la visite.

Pour plus d'informations, consulter le site officiel

Posté le 19-09-2009 14:18 par Jimre


  • - Cette galerie d'images charge des photos en nombre et en taille variable. Veuillez patienter jusqu'à la fin de leur téléchargement afin de les afficher.
  • - N'hésitez pas à cliquer sur une image réduite, vous pourrez ainsi afficher une photo de plus grande résolution.
  • - Il est possible de lancer un diaporama de cette galerie de photos en lançant la lecture grâce à ce bouton : .
  • - Les boutons + et - permettent de régler la vitesse du diaporama et il est possible de le mettre en pause.
  • - Les boutons next et previous permettent de changer d'image, en affichant respectivement l'image suivante ou l'image précédente.