Cliquer ici pour accéder aux photos liées au chateau

Retour à la liste des châteaux du département "Vaucluse"

Oppède et la légende de l'Anti Pape

Le village d'Oppède le Vieux et son château sont accrochés au flanc du Lubéron. Situés en bordure Nord de cette montagne, les maisons ainsi que le château sont des XIIe et XIIIe siècles. Le château parait imprenable sur son flanc sud.

Ce village et la famille éponyme d'Oppède ont laissé de nombreuses traces dans l'histoire du Vaucluse notamment durant la triste période des guerres de religions avec Maynier d'Oppède, connu pour avoir perpétré le massacre des habitants de Cabrières d'Avignon.

Une légende datant du temps des Papes d'Avignon se déroule à Oppède.

Après avoir appartenu au comte de Toulouse, Oppède passe sous l'autorité des papes en 1274, après la croisade des Albigeois.

Pendant la période du Schisme d'Occident, de1378 à 1417, on assista à la séparation de l'Eglise catholique en deux obédiences avec deux papes concurrents, un à Rome et un en Avignon.

En 1380, Oppède est attribué au routier Bernardon de la Salle, qui le garde jusqu'à sa mort en 1391. Retournant sous l'autorité du pape, les Oppédois n'en n'apprécient pas la lourde fiscalité, surtout quand les troupes de Raimond de Turenne, qui faisait la guerre au pape, endommagent le village en 1394 : les Oppédois reprochant au pape d'être plus efficace pour percevoir des impôts que pour défendre les imposés. Quand les Taillades se soulèvent contre le pape en 1398, les Oppédois se joignent à eux.

Le cardinal Pierre de Lune( Pedro de Luna de son nom d'origine en Aragon) fut élu Pape en Avignon le 28 Septembre 1394 sous le nom de Benoît XIII. Pendant le concile, il avait promis de se démettre s'il le fallait pour faciliter l'union de l'Eglise. Il n'en fit naturellement rien, malgré les ambassades que Charles VII lui envoya.

Par ordre du roi, donc, Jean le Maingre, dit Boucicaut, Maréchal de France, fut placé à la tête d'une armée qui se porta en Avignon afin d'obliger le Pape récalcitrant à renoncer à sa charge.

Le Palais pontifical fut encerclé et Benoît XIII y restera enfermé pendant cinq ans. En 1403, il parvient à s'enfuir du Palais(par un souterrain d'une longueur de près de 10 km qui, selon la légende aboutissait apparemment à Chateaurenard...) et il fut accueilli et protégé par Louis II d'Anjou, comte de Provence. Il trouva refuge à Oppède mais là aussi, il fut pourchassé et assiégé dans le château.

C'est là qu'il serait parvenu à "s'envoler" pour échapper à la capture.

Pratiquemment au point le plus haut du château, une arcade en forme de poterne donne sur le vide. C'est par cette issue, que, selon la légende, s'envola l'antipape Benoît XIII(1329-1423), soutenu soi-disant par le Diable en personne.

Il partit alors en Italie à la recherche d'un compromis, mais il fut déposé à deux reprises, en 1409, au concile de Pise et en 1417, au concile de Constance. Il se réfugia alors à Peñiscola, en  Aragon, dernier état à le reconnaitre, où il mourut en 1424.

Son neveu Rodrigo de Luna fait d'Oppède une place forte pour la défense des intérêts familiaux et y installe en 1409 une garnison de mercenaires catalans. Les légitimistes (partisans du pape de Rome) assiègent alors Oppède pendant deux ans, jusqu'à ce que la garnison catalane quitte la place et s'enrôle dans les rangs des assiégeants. Oppède revient alors au pape de Rome.

En 1501, le pape Alexandre VI concède la seigneurie d'Oppède à l'Avignonnais Accurse de Maynier (ou Meynier), juge-mage de Provence, pour une redevance annuelle de 230 florins. Les Oppédois s'y opposent et n'acceptent leur nouveau seigneur qu'en 1511, après la garantie que leurs droits seraient maintenus.

En 1530, le dominicain Jean de Roma dirige une campagne de lutte contre les hérétiques : les pillages et meurtres se succèdent (avec Cabrières et Mérindol), jusqu’à l’intervention du roi, alerté par la tournure des événements (l’inquisiteur s’enrichissant des pillages).

C'est son fils, Jean Maynier, qui s'illustre dans le massacre des Vaudois du Luberon en 1545, causant le massacre de 3000 personnes, ce qui l'amène à comparaitre en 1551 devant une cour royale à Paris, qui condamnera à la décapitation le procureur ayant requis l'acte de répression.

La famille de Maynier, mal vue en raisons des massacres des Vaudois et convertie au protestantisme, quitte Oppède et Aix-en-Provence pour la région de La Rochelle, Fontenay-le-Comte, Saumur à la fin du XVIIe siècle.



Sources:

- "L' Histoire de L'Isle sur la Sorgue", de 1274 à 1791, le temps des Papes de Albert Ceccarelli, Editions Scriba.

- "Provence Insolite et Secrète, de Jean-Pierre Cassely, Editions Les guides écrits par les habitants.

- Oppede sur Wikipédia

Posté le 16-02-2012 16:12 par Jimre

Photos de Oppède le Vieux

Photos de la famille Albinet-Mauprivez

Photos de Jimre (Juillet 2011)

Posté le 11-09-2011 17:09 par Jimre


  • - Cette galerie d'images charge des photos en nombre et en taille variable. Veuillez patienter jusqu'à la fin de leur téléchargement afin de les afficher.
  • - N'hésitez pas à cliquer sur une image réduite, vous pourrez ainsi afficher une photo de plus grande résolution.
  • - Il est possible de lancer un diaporama de cette galerie de photos en lançant la lecture grâce à ce bouton : .
  • - Les boutons + et - permettent de régler la vitesse du diaporama et il est possible de le mettre en pause.
  • - Les boutons next et previous permettent de changer d'image, en affichant respectivement l'image suivante ou l'image précédente.