Cliquer ici pour accéder aux photos liées au chateau

Retour à la liste des châteaux du département "Vaucluse"

Monteux

Monteux est une commune située entre Avignon et Carpentras au bord de l’Auzon. 

Au mois de Septembre 1215, en pleine croisade contre les Albigeois Rostaing Raymond, Guillaume Rostaing et Imbert d’Agoult font hommage de la seigneurie de Monteux à l’évêque de Carpentras.

En 1232, Bertrandus de Misone donne à l’évêque de Carpentras le péage de Monteux et, au mois de Juillet de 1233, il vend à Rostaing et à Geoffroi de Venasque la huitième partie de la juridiction. 

Le 13 Mars 1245, hommage est prêté à l’évêque de Carpentras par les co-seigneurs et habitants de Monteux, dans lequel est insérée la défense aux premiers d’aliéner en tout ou partie cette seigneurie.

En 1247, les co-seigneurs vendent le consulat de la ville à Barral des Baux.

En Novembre 1311, la cour du Comtat Venaissin rend une décision qui déclare que la seigneurie de Monteux appartient à l’évêque de Carpentras sauf la huitième partie dont jouit Raymond de Vénasque. Celui-ci par acte du 24 Juillet 1312, déclare tenir cette portion de la seigneurie de l’évêque.

Barral et Agoult des Baux, deux petits fils de Barral, l’ancien podestat d’Avignon, vendirent leur moitié de seigneurie, le 8 Mai 1313, malgré l’opposition de Bérenger Forneri,  l’évêque de Carpentras et de Raymond de Venasque, à Bertrand de Got, vicomte de Lomagne et neveu de Clément V, alors pape. On dit qu’il tenait son trésor dans la tour de l’Ancien château, visible encore de nos jours.

Le saint siège fit par la suite l’acquisition des diverses co-seigneuries et la Chambre Apostolique fut désormais dame-foncière.

En récompense d’avoir aidé le comte de Suze à reprendre Malaucène, les habitants obtinrent du pape Pie IV, par bulle du 10 Juillet 1561, de rester dans le domaine immédiat de la cour de Rome. Ce qui n’empêcha pas Monteux d’être pris, au mois de Mars 1563, pour être abandonné au mois d’Août de la même année.

La légende de Saint Gens

Monteux est la patrie de Saint Gens, né probablement dans les premières années du XIIe siècle dans la famille Bournareau. A l’âge de 15 ans, celui-ci se retira dans une vallée sauvage des environs du Beaucet où d’après la légende, il édifia les bergers par sa vie d’ermite. Il fit également de nombreux miracles comme quand, n’ayant point de boisson à offrir à ses parents venus lui rendre visite, il enfonça ses doigts dans le rocher, faisant jaillir une fontaine de vin et une d’eau. Celle de vin a tari depuis longtemps mais il reste la source d’eau…à laquelle la population de la région attribue des vertus fébrifuges.

La campagne de Monteux étant désolée par une longue sécheresse, la population entière réclama la venue du Saint. La procession qui a encore lieu de nos jours, représente les angoisses et la célérité qui durent caractériser la marche de la mère de Gens allant chercher son fils et le ramenant avec empressement vers ses compatriotes désolés. L’usage a perduré d’aller sur les lieux de l’ermitage invoquer le saint lorsque l’on veut obtenir de la pluie.

Le cardinal de Bichi, évêque de Carpentras, fit déposer les reliques de saint Gens dans une chasse ornée de l’église du Beaucet, le 1er Avril 1652. La fête principale se célèbre le 16 Mai de chaque année.



Source:

- Département du Vaucluse, Dictionnaire des communes, Jules Courtet, éditions Res Universis


Photos:

- Jimre (2017)

Posté le 13-01-2018 11:33 par Jimre


  • - Cette galerie d'images charge des photos en nombre et en taille variable. Veuillez patienter jusqu'à la fin de leur téléchargement afin de les afficher.
  • - N'hésitez pas à cliquer sur une image réduite, vous pourrez ainsi afficher une photo de plus grande résolution.
  • - Il est possible de lancer un diaporama de cette galerie de photos en lançant la lecture grâce à ce bouton : .
  • - Les boutons + et - permettent de régler la vitesse du diaporama et il est possible de le mettre en pause.
  • - Les boutons next et previous permettent de changer d'image, en affichant respectivement l'image suivante ou l'image précédente.