Mantaille

Cliquer ici pour accéder aux photos liées au chateau

Retour à la liste des châteaux du département "Drôme"

Mantaille

MANTAILLE, chau ruin. viii. et par. cne d'Anneyron.

- Mantelum villa, 858 (Gall. christ., XVI, 7).

- Mantalo, 85g (Cart. de !'Île-Barbe). 

– Mantalia, 863 (Chorier: Hist. gén., 1, 513). 

- Mantala, 879 (Labbe: Concil., X, 33a). 

- Villa Mantulae, 886 (Spiciteg.n,362). 

- Apud Mantali, 1284 (Valbonnais,II, 37). 

- Castrum Mantalie, 136o (Choix de doc., 197). 

- Le chastel de Mantale, 1365 (Compte de R. de Loupy, 80). 

- Mantallie, 1627 (arch. de la Drôme, E 1068).

Avant 1790, Mantaille était une communauté de l'élection et subdélégation de Romans et du bailliage de Vienne Capella de Mantula; XIVe siècle (Pouillé de Vienne), formant une succursale de la paroissede Saint-Sorlin et plus anciennement une paroisse du diocèse de Vienne, dont l'église était sous le vocable de saint Laurent et dont les dîmes appartenaient à l'archevêque diocésain.

Le château, qu'a rendu fameux le concile qui y fut tenu en 879, pour l'élection de Boson, roi de Bourgogne, après avoir été une des résidences de l'empereur Lothaire, appartenait aux rois de Bourgogne, qui le donnèrent à un comte Teutbert.

Celui-ci s'en dessaisit en 886, au profit des archevêques de Vienne, qui vendirent le château et la terre de Mantaille dans les premières années du XVIIe siècle aux Du Cros de Grolée, que remplacèrent les D'Allard, lesquels furent eux-mêmes remplacés, vers le milieu du siècle suivant, par les Leclerc de Ransonnière.

En 1790, Mantaille devint une communauté du canton d'Albon, et en l'an VIII, une commune du canton de Saint-Vallier mais il a été compris en 1809 dans la commune d'Anneyron.


Source:

- Dictionnaire topographique du département de la Drôme par J. Brun-Durand trouvé sur Gallica.fr


Posté le 10-04-2021 13:14 par Jimre

Videos

Des images aériennes de Mantaille prises par drone.

N'hésitez pas à aller faire un tour dans notre playlist Rhône Médiéval pour voir nos autres vidéos ainsi que sur la playlist "Les Invités de Rhône Médiéval" pour voir des vidéos réalisées par d'autres personnes sur la même thématique...


Posté le 14-09-2017 20:14 par Jimre

Mantaille

"On sait qu'au synode de Mantaille, tenu au mois d'août 879, le comte Boson, originaire de l'est de la France et que Charles le Chauve avait investi du gouvernement de Vienne dès l'année 870, fut élu librement et proclamé roi par les prélats et les seigneurs, qui étaient accourus en qui grand nombre à cette assemblée. 

Le souvenir du roi Boson est demeuré légendaire dans nos pays; mais ce qui prouve mieux encore que la persistance de ce souvenir, combien la cause de ce prince était vraiment la cause du peuple, c'est que tous les efforts de Charles le Gros pour anéantir ce nouveau royaume, toutes les mesures violentes qui suivirent la prise de Vienne, ne réussirent point à ébranler la fidélité de ses partisans. 

Le coeur de la nation était avec lui. Aussi, après un règne de dix ans, put-il sans secousse transmettre sa couronne à un fils encore en bas âge."


D'où l'on parle également de Mantaille et des autres mottes et châteaux de la Drôme des collines sur Persee.

- site de Mantaille

- Etude sur Ratières.

- livre de René Poupardin, Le royaume de Provence sous les Carolingiens (855-933?)

- livre Cartulaires de l'église-cathédrale de Grenoble, dits Cartulaires de saint Hugues, par Jules Marion.

- livre Diplôme inédit de Charles, roi de Provence. 862.

- livre Provence, terre de civilisation

- livre Les origines d'Odon de Cluny

Photos:

Jimre(2007, 2009, 2017)

Posté le 10-11-2014 14:15 par Jimre